À LA UNE

Musée haut musée bas

Musée haut musée bas
Arrivant du fond de la salle, une guide conférencière pilote un groupe de touristes à travers une exposition d'art contemporain.
Commentaires, étonnement, reprise en main de la guide, le ton est donné. Jean-Michel Ribes manie la caricature sociale et son trait est si aigu, qu'il tourne au burlesque, dans des situations où les personnages s'entrecroisent en des flashs irrésistibles. Parfois, des moments plus théâtralisés, comme la scène des parkings ou ce délire de trois mémères qui en découvrant le baroque et les surréalistes cascadent avec candeur, entre les courants de peinture et le sens commun : un grand moment complètement déjanté où le public n'en peut plus de rire. L'humour est grinçant, la satire fait mouche car chacun se reconnaît, reconnaît son voisin et s'offre le plaisir de rire de tout.
La mise en scène d'Isabelle Rovasio est une perle, car il n'est pas facile de maintenir ce haut niveau de comédie pendant plus d'une heure, sur un rythme effréné. Un coup de chapeau général à toute la compagnie « La Bièvre du samedi soir » qui a choisi un texte qui sort des sentiers battus du théâtre de boulevard.
Autres unes

Mairie de Nivolas-Vermelle
231, rue de l'Hôtel de Ville
38300 NIVOLAS-VERMELLE

Tel : 04.74.92.19.35
Fax : 04.74.92.19.44

mairie.nivolasvermelle@wanadoo.fr