À LA UNE

Kenji Kamiya : allégorie du feu

Kenji Kamiya : allégorie du feu
Le cadre de la vieille église sur sa colline est un écrin extraordinaire pour la série de photos choisies par Kenji Kamiya sur le thème du feu.
Une exposition résolument contemporaine qui se marie avec les murs millénaires de l’église de Vermelle. Des murs qui semblent s’effacer afin de laisser ces photos s’exprimer dans toute leur force.
Un travail patient que l’artiste ne manquait pas de commenter. En effet c’est le cadre du théâtre Jean Vilar qui avait brûlé l’année précédente qu’il a choisi de saisir. Des séances qui se sont déroulées sous des lumières chaque fois différentes, sous le soleil, sous un ciel nuageux, sous la pluie et même sous la neige. C’est le feu, certes, mais aussi ses traces, ce qu’il reste de taches, de craquelures, de coulées, que l’artiste a su traquer dans leurs moindres détails. Le résultat a un pouvoir évocateur très fort. Gilles Thorand qui était le directeur du Théâtre Jean Vilar à l’époque traduisait et commentait les explications de l’artiste. Suzanne Badin avait retracé auparavant le parcours de cet artiste international que l’Association pour la Protection de l’église de Vermelle se félicite d’accueillir pour sa fin de saison. Michel Rival, Le Maire exprimait sa satisfaction d’accueillir un artiste qui ouvre des chemins différents à la photo.
Pour mettre le Japon à l’honneur, Kenji Kamiya avait invité deux jeunes musiciennes japonaises, du Conservatoire de Lyon. Un duo basson saxophone dont les sonorités chaudes et voilées s’harmonisaient parfaitement avec le thème du feu.
L’exposition sera visible les week-end des 14 et 15 octobre, puis des 21 et 22 octobre de 15h00 à 18h00.

Autres unes

Mairie de Nivolas-Vermelle
231, rue de l'Hôtel de Ville
38300 NIVOLAS-VERMELLE

Tel : 04.74.92.19.35
Fax : 04.74.92.19.44

mairie.nivolasvermelle@wanadoo.fr