LE CIMETIERE

LE CIMETIERE
On ne connait pas la date précise de la création du cimetière primitif de Nivolas. Ce dernier se situait dans la partie haute du cimetière actuel sur un terrain appartenant à la famille Martinet. Sur le cadastre Napoléonien, ce terrain n’est pas mentionné comme cimetière mais comme terre plantée. Le cimetière était peut-être déjà là, mais il n’avait pas d’existence officielle
L’inhumation la plus ancienne connue date de 1846. Ce cimetière d’une superficie de 670 m2 avait une forme rectangulaire. Il était traversé par une allée centrale allant du portail d’entrée à un enclos qui à l’époque dépassait sur l’extérieur du mur d’enceinte sur le chemin des Renardières. Cet enclos abrite encore de nos jours la tombe Martinet. Cette disposition particulière est due au fait que la famille Martinet avait fait dont du terrain sur lequel a été implanté le cimetière. Cette famille comptait parmi les plus gros propriétaires terriens de Nivolas.
Cette même famille a également fait don du terrain sur lequel a été construit le presbytère à côte de l’église en 1858. En 1876, alors que la population de Nivolas ne cesse d’augmenter pour atteindre 669 habitants, le cimetière est agrandit de 1000 m2. C’est une nouvelle fois la famille Martinet qui cède gratuitement une parcelle de terrain alors constituée d’un bois. Le nouveau mur d’enceinte englobe l’enclos Martinet qui se retrouve ainsi à l’intérieur du cimetière.
En 1922, il faut à nouveau agrandir le cimetière. L’agrandissement se fait en contrebas de l’ancien cimetière sur un terrain de 1900 m2 de surface qu’il faut cette fois acheter aux héritiers de la famille Martinet. Un escalier est construit pour assurer la jonction entre la partie haute et la partie basse du cimetière, ainsi que deux nouvelles entrées. Le portail d’entrée de l’ancien cimetière est rénové pour être déplacé sur l’une de ces entrées tandis qu’un portail neuf est installé sur la seconde.
Le dernier agrandissement du cimetière intervient en 1981 mais cette fois-ci de l’autre côté du chemin de Quinsonnas. C’est dans ce dernier agrandissement qu’a été aménagé un columbarium destiné à recevoir les cendres de ceux qui choisissent l’incinération, afin de laisser la terre aux vivants…

 

                                                                                               Franck Piraudon
Autres articles attachés à la catégorie HISTOIRE ET PATRIMOINE

Mairie de Nivolas-Vermelle
231, rue de l'Hôtel de Ville
38300 NIVOLAS-VERMELLE

Tel : 04.74.92.19.35
Fax : 04.74.92.19.44

mairie@nivolas-vermelle.fr