WEBTUN

Exposition de photos de Phosphène à Vermelle

Exposition de photos de Phosphène à Vermelle
Le groupe Phosphène, dont le nom indique sans doute le jeu avec la lumière, revient pour la seconde fois à l’église de Vermelle et les trois personnalités très différentes qui le composent, se complètent remarquablement, pour proposer une exposition où chacun peut se retrouver.
Avec « lueurs éphémères », Katia Antonoff s’est fixé comme règle de n’utiliser que la lumière vacillante de bougies pour saisir des portraits en noir et blanc où l’on sent une réelle complicité entre le modèle et le photographe. Les regards, fenêtres de l’âme, sont le centre sensible de ses portraits auxquels le clair obscur confère à la fois une proximité et une majesté antique.
Les photos de Gérald Holenstein sont un manifeste contre l’obsolescence programmée qui entoure ses personnages de tous ces déchets à qui on aurait pu donner une autre vie. Et ses personnages sont d’une réelle beauté qui contraste avec cet environnement constitué de toute cette électronique qui finit au rebut presqu’aussitôt que mise en service. Une réflexion sur l’éphémère.
Thomas Alonzo, dans sa « Cavale in Dorminat » nous entraîne dans ses rêves, qui ont souvent des allures de cauchemar où des personnages étranges viennent peupler l’esprit de sujets en proie à des hallucinations. A remarquer, dans la sacristie, deux photos qui se font face, deux tableaux pourrait-on dire, qui ne manquent pas d’évoquer les mises en scène de Breughel avec des personnages Felliniens.
Pratique, l’exposition est ouverte jusqu’au 21 mai, les samedis, dimanches et jours fériés de cette période où ils sont nombreux de 14h00 à 19h00. Vernissage le vendredi 18 mai à 18h30

Autres articles du webtun

Mairie de Nivolas-Vermelle
231, rue de l'Hôtel de Ville
38300 NIVOLAS-VERMELLE

Tel : 04.74.92.19.35
Fax : 04.74.92.19.44

mairie.nivolasvermelle@wanadoo.fr